Actualités

MISSIONS D’APPUI ARTISTIQUES AVEC LA PROTECTION JUDICIAIRE DE LA JEUNESSE : LA METROPOLE LILLOISE ET LE DEPARTEMENT DE L’OISE MIS A L’HONNEUR

Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Le 26 avril 2019, après deux mois de résidence, l’artiste Hélène Deghilage et les jeunes des unités éducatives de la PJJ de la Métropole Lilloise exposaient leur travail aux Archives départementales du Nord à Lille. Une semaine plus tard, le 7 mai, c’était au tour de l’artiste Sophie Goullieux et des jeunes des unités éducatives de l’Oise de présenter le leur à l'Université Jules Verne de Beauvais. Retour sur ces deux Missions d’Appui Artistiques soutenues par les Ministères de la Culture et de la Justice, voyages à travers le temps, le monde et le patrimoine…


« Mon patrimoine en selfie » ©Sophie Goullieux

 

Qu’est-ce qu’une Mission d’Appui Artistique (MiAA) ?


L’accès à la culture des mineurs placés sous protection judiciaire constitue un droit et un vecteur d’insertion sociale et professionnelle favorisant l’inclusion sociale. Pour atteindre cet objectif, la Direction Interrégionale de la Protection Judiciaire de la Jeunesse Grand Nord (DIRPJJ GN) et la Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC) Hauts-de-France se sont accordées sur une démarche commune afin de soutenir les éducateurs de la Protection Judiciaire de la Jeunesse dans la mise en place de processus d’éducation artistique et culturelle : la mise en place de Missions d’Appui Artistique au sein des unités éducatives de la PJJ, par territoire, infra territoire ou métropoles urbaines.

Dans le cadre d’une MiAA, il est proposé à un ou une artiste une mission de deux mois, au cours desquels il ou elle est en résidence pour réaliser des ateliers de création artistique avec des mineurs sous main de justice et les professionnels qui les encadrent.

Hors Cadre, opérateur de ce dispositif accompagne la mise en œuvre de ces démarches afin de rendre présents les faits artistiques et culturels dans les différents temps et cadres de vie des jeunes sous protection.

 

Exposition « Mémoire(s)Nomade(s) » aux Archives départementales du Nord

 

La MiAA Métropole Lilloise "Mémoire(s) Nomade(s)"


Hélène Deghilage, artiste peintre, a été choisie par les éducateurs des Unités d'Hébergement Collectif de Lille et de Villeneuve d'Ascq, de Milieu Ouvert de Lille Vauban et Tourcoing, d'Accueil de Jour de Villeneuve d'Ascq, et de l'ALEFPA pour intervenir dans le cadre de cette MiAA. Son objectif était de faire naître « une réflexion autour de l’individu et de sa relation à la cité ».

Pour y parvenir, l’artiste a mobilisé les Archives départementales qui ont apporté un premier support de travail : les demandes de cartes d’identité d’étrangers (travailleurs ou non) souhaitant régulariser leur présence sur le sol français pendant la première moitié du 20e siècle.

Les ateliers d’Artistes « Chez Rita » ont ensuite accueilli les jeunes sur toute la période de la résidence. Avec Hélène Deghilage, ils sont partis des portraits des migrants, puis ont réalisé des autoportraits suggérant l’idée de se mettre eux aussi en quête d’un ailleurs.

Chaque jour, les jeunes des différentes unités laissaient libre cours à leur esprit artistique. Une fois tous les portraits réalisés, ils ont été collés sur plusieurs bâtiments du quartier de l’Epidème à Tourcoing. C'est ainsi que le Centre Social Boilly et l'Ecole maternelle Balzac, tous deux partenaires, se sont retrouvés ornés de portraits d'étrangers et de leurs histoires, permettant à tous les passants de faire un bond à travers le temps.

« L’enjeu particulier de la monstration dans l’espace public donne une dimension "engagée", "politique", "citoyenne" à notre œuvre. Ce qui s’est exprimé dans l’espace d’un atelier devient une présence visible par tous dans notre espace commun : ce présent où nous vivons et que nous devons partager » explique Hélène Deghilage.

Pour clôturer ce projet, une exposition des réalisations des jeunes a été installée dans les locaux des Archives départementales du Nord. L'inauguration a eu lieu le vendredi 26 avril 2019 en présence de XX personnes. La qualité du travail exposé a été saluée par toutes les personnes venues pour l’occasion. L’exposition est présentée aux Archives départementales du Nord à partir 26 avril et sera visible jusqu’au 26 juin 2019 aux horaires d’ouvertures*.

 

En présence de Mireille Jean directrice des Archives départementales du Nord, Hélène Deghilage artiste peintre, Philippe Reyrolle directeur interrégional de la PJJ Grand Nord, Alice Gradel conseillère action culturelle et territoriale en charge des affaires interministérielles

 

La MiAA Oise "Mon patrimoine en Selfie"


Début mars dernier, a débuté, dans l’Oise, une seconde MiAA mise en place avec la Direction Territoriale de la Protection Judiciaire de la Jeunesse de l'Oise avec l’artiste Sophie Goullieux, retenue à l'unanimité par des professionnels de la PJJ présents lors d’une commission de sélection. Ce projet a invité les jeunes de la PJJ et leurs encadrants, Éducateurs et Professeurs Techniques, à déambuler au sein des différents territoires de l'Oise.

Sophie décrit sa démarche de la manière suivante : « Dans le cadre de ma résidence-mission photographique "patrimoine et selfie" je questionne le regard posé sur la réalité par des jeunes qui incarnent le devenir de ce patrimoine, dans un jeu de projection (l’intérieur) et de réflexion (l'extérieur). La réalité virtuelle, qui nous est présentée comme faisant bientôt partie de notre quotidien proche ou lointain grâce à des lunettes 3D toujours plus technologiques, est ici présentée comme bien ancrée dans le réel puisqu'il s'y reflète, mais aussi dans l'imaginaire puisqu'il renvoie au monde intérieur de chacun, dans toute sa singularité et sa complexité. Un réel de contemplation, mais aussi d'action, puisque chaque individu peut l'interpréter ; un "monde à soi", que les portraits en série pris dans les différents lieux de découvertes avec les différentes unités de la Protection Judiciaire de la Jeunesse, unissent, rassemblent. Plus question d'isolement car réalisés, présentés, interprétés ensemble pour le cadre d'une exposition à venir qui donne à voir publiquement. »

Pendant deux mois, les jeunes des Unités Éducatives de Senlis, Montataire et Beauvais ont donc pu découvrir pendant des ateliers avec l’artiste, l’utilisation de l’appareil photo ou des outils liés au développement et à la retouche photographique et travailler en extérieur et en studio sur l’identité puis sa déclinaison dans le patrimoine, sur la transformation et la transposition dans l’espace.

Pour marquer la fin du projet, certaines photos réalisées par les jeunes et l’artiste ont été exposées dans les locaux de l’Université Jules Verne de Beauvais. Une inauguration a été organisée le 7 mai, avec dans un premier temps une présentation de la démarche artistique de l’artiste au CAUE (Conseil Architecture Urbanisme Environnement) de Beauvais et dans un second temps l’ouverture de l’exposition avec la découpe du traditionnel ruban. L’exposition présentée à l’Université de Beauvais du 7 au 23 mai 2019, sera visible par la suite à la mairie de Beauvais.

 


« Mon patrimoine en selfie » ©Sophie Goullieux

 

*Du mardi au jeudi de 9h00 à 17h00 et le vendredi de 9h00 à 16h00