Atelier photo
Journée

Actualités

Le Pile Fertile à l'honneur !

Note des utilisateurs: / 2
MauvaisTrès bien 

« Le Pile Fertile », programme de rénovation urbaine du quartier du Pile de Roubaix, s’appuie sur une démarche de coproduction active avec les habitants. Soutenu par le Programme Métropolitain des quartiers anciens dégradés, la démarche vise à construire une relation entre les professionnels du programme de rénovation, les élus de la ville de Roubaix, les techniciens mobilisés au sein du pôle urbanisme (Ville, MEL, Région, Etat) et les habitants. Pour Hors Cadre, il s’agit de mettre en œuvre un projet culturel participatif, afin que l’expression des habitants nourrisse le programme urbanistique et la rénovation du quartier.

 

 

En 2013, Hors Cadre s’est associée à l’équipe « Pile Fertile », chargée de maitrise d’œuvre urbaine de la rénovation du quartier, autour de Pierre Bernard, architecte urbaniste, pour concevoir et assumer la conduite du projet culturel de cette démarche, en accompagnant et en qualifiant la parole des habitants du Pile. Cette équipe a remporté le dialogue compétitif et a été confirmée par le nouvel exécutif après les élections municipales. Depuis l’engagement de ce programme et grâce au soutien de la Région, de la Ville, de l’Etat et de la Fondation de France, Hors Cadre conduit ce projet culturel en bonne intelligence, avec l’équipe « Pile Fertile », la Fabrique des Quartiers (aménageur chargé de la rénovation), la Ville, la MEL, les associations et bien sur les habitants du quartier. Une quinzaine de productions ont ainsi été réalisés, retraçant le parcours du projet et des habitants du quartier au sein de ce programme de rénovation : deux films centraux témoignent de cette aventure : « C’est ici que nous vivons », réalisé en 2014 et « C’est ici que nous œuvrons », réalisé en 2015.

Tandis que le premier opus réalisé par et pour les habitants, véritable carte de visite du Pile, nous présentait le quartier et ses habitants, le second, « C’est ici que nous œuvrons », s’attache à rendre visible la démarche collaborative et les premiers échanges entre élus, professionnels associés au programme de rénovation et habitants, soucieux de s’investir pleinement dans cette démarche collective d’une si grande ampleur. Depuis, la dynamique autour du projet participatif du Pile Fertile se poursuit au gré des avancées du programme de rénovation. Ce programme, soutenu par la Fondation de France en 2014 et 2015, a été distingué par le jury des « Lauriers de la Fondation de France » au titre régional et concourt dorénavant pour le prix national.

Hors Cadre se félicite que cette aventure culturelle et humaine soit ainsi distinguée. Il est rare que ce type de projet puisse être accompagné ainsi, sur la durée. Il est encore plus rare qu’il soit exposé, narré, explicité, sous toutes les coutures par le biais des caméras de Hors Cadre aux mains d’Olivier Malfait, de Bruno Duriez, de Julie La Roque ou de Maxime Govaere, captant les temps fort et les petits signes d’un quartier digne et généreux où l’énergie sociale des habitants et une force. Cette dynamique a pu exister par un appui important de la Fondation de France, assurant Hors Cadre d’une capacité d’action placée sous le signe de l’indépendance et de la disponibilité.

 

 

En 2016, une nouvelle aventure s’inscrit au sein de ce programme, une démarche assumée de création artistique de « Street-Art » organisée avec et par les habitants sous le nom de projet «Commun-Commune».

En effet, après un travail important sur le « parc de la teinturerie » devant succéder à « la friche de la teinturerie », les participants s’impliquent dans les espaces publics actuellement en requalification pour dé-densifier le quartier. Ces créations d’espaces ouverts, communément appelés « aérations », offriront de nouveaux espaces de vie mais également de nouveaux espaces d’expression afin de permettre à la population de retrouver l'usage des lieux d'échange via un environnement de qualité.

Un jardin partagé, baptisé ce « Jardin du Bonheur » mis en œuvre entre les rues Franklin et Buisine, a récemment vu le jour, dont la conception a été encadrée par le cabinet Leblanc Venacques, appuyé par le collectif les Saprophytes accompagnant les habitants du Pile, jardiniers et « co-aménageurs » de cette aération.

Dans l’optique d’inscrire une œuvre artistique dans ce jardin, Hors Cadre a conçu le projet d’art urbain « Commun-Commune », concourant à l’appel à projet national « street-art », il a pour ambition de permettre aux habitants du quartier d’exprimer leur sensibilité et leur vision de l’art, dans le droit fil de la conception des aérations. Le projet se veut large, tant dans la forme que l’œuvre finale prendra, que dans le fond ; du sens dont elle sera chargée. Ainsi, les habitants mobilisés par les acteurs du quartier, Centre Social en tête, pourront avec Hors Cadre et le studio Plastac, partenaire de Hors-Cadre élaborer le cahier des charges qui sera proposé aux artistes. De même, ils participeront activement à la sélection de celui-ci.

On le voit, la démarche Pile Fertile est à l’honneur ! La Fondation de France, voulant distinguer les actions novatrices et exemplaires, proposera aux internautes de voter, sur un site web dédié, pour leur projet favori parmi les projets lauréats des prix régionaux et départementaux.

Nous ne manquerons pas d’indiquer les éléments pouvant faciliter votre vote. En espérant pouvoir obtenir votre soutien, pour que ce projet, dans lequel nous nous investissons avec les habitants et l’ensemble de l’équipe de rénovation depuis maintenant 4 ans, puisse trouver sa voie vers une conclusion heureuse.