Journée

Pôle Culture / Justice

Les Projets et modes d'action

Les projets culturels

Les ateliers

Ecole du cirque

De nombreux artistes et compagnies professionnelles interviennent dans le cadre d’ateliers de pratique artistique sollicitant une démarche active de confrontation à l’art. Ces ateliers sont avant tout une rencontre entre un artiste et un public qui tenteront de développer collectivement un parcours culturel et artistique au sein d’un univers clos.

Ces ateliers touchent de multiples domaines : cirque, musique, danse, philosophie, photographie, vidéo, arts plastiques, écriture, etc… Ils sont ou ont été animés par des artistes travaillant pour la plupart dans la région, on peut citer : Fred Martin, Hélène Marcoz, Audry Liseron-Monfils, Laurence Médori, Erik Chevalier, Perlinpinpin, Léa Drouault, Anne Legroux, Bruno Lajara, Brigitte Mounier, Pierre nguyen, Fabrice Lévy-Hadida, Louis Bronx, Marie Tsakala, Areski Dries, Fred Gregson, Zina Medjkoune, etc… Cette liste n’est pas exhaustive.

En 2009, 49 projets d’ateliers de pratique artistique et culturelle ont été menés sur les 10 établissements pénitentiaires du Nord-Pas-de-Calais.

Le spectacle vivant et les concerts

Des spectacles et des concerts sont régulièrement organisés dans les établissements. Un concert est systématiquement organisé dans le cadre de la fête de la musique mais d’autres temps sont également récurrents : concert ou spectacle pour la fin de l’année, spectacles enfants/parents dans certains centres de détention lors de la fête des mères et de la fête des pères. Les spectacles et les concerts sont, à la différence des ateliers, la seule proposition culturelle (en dehors de la bibliothèque) susceptible de toucher l’ensemble de la population détenue. A ce titre, il est indispensable, pour les établissements pénitentiaires et le SPIP de parvenir à développer cette forme d’activité.

En 2009, 46 concerts et 26 spectacles ont été programmés sur l’ensemble des établissements pénitentiaires du Nord-Pas-de-Calais.

Théatre de l'aventureConcert de Sewaryie

Les arts visuels, plastiques, graphiques et numériques

Ateliers masques

Ces domaines artistiques se déclinent sous différentes formes en milieu pénitentiaire : ateliers de programmation cinéma, diffusions de films, réalisations de courts métrages d’animation, créations sonores, ateliers photographiques, ateliers vidéo en lien avec le canal interne (télévision interne à l’établissement ou non).

Globalement, les artistes, quel que soit leur domaine d’intervention, utilisent de plus en plus les outils numériques et informatiques pour mener à bien leurs projets. Des consignes de sécurité strictes régissent l’entrée de ces outils en détention mais, dans le cadre de projets concertés et dans le respect des règles de sécurité, ces outils sont généralement acceptés en détention.

Nos Quartiers d’été en prison

Depuis trois ans, Hors Cadre porte un projet transversal se déclinant dans plusieurs établissements pénitentiaires de la Région en lien avec le dispositif « Nos Quartiers d’été » cofinancé par la Région Nord – Pas de Calais et l’Acsé (Agence Nationale pour la Cohésion Sociale et l’Egalité des Chances). Les Services Pénitentiaires du Nord et du Pas – de Calais accompagnent également ce projet. Il est ici question de solidarité, de lien entre l’intérieur et l’extérieur, de rompre l’isolement de l’été période très difficile dans les quartiers de détention.

En 2010, les Centres Pénitentiaires de Lille, de Longuenesse et de Maubeuge ainsi que les Maisons d’Arrêts de Dunkerque et d’Arras participent à cette opération. Hors Cadre a sollicité des structures ressources telles que : les 4Ecluses, la Compagnie du Son, Secteur 7, Bougez Rock et Call 911 pour l’accompagner dans la mise en œuvre des projets auprès des personnes détenues.

Fresque

Cliquez pour voir la brochure NQE 2010.

Une saison d’images en prison

Depuis 2007,  l’image intervient en prison dans un cadre structuré principalement autour des propositions de mise en œuvre du dispositif « Passeurs d’images ». Il s’agit de proposer à un groupe de personnes détenues une sélection de films pour qu'ils établissent une programmation en vue d'une diffusion pour l'ensemble de la population carcérale volontaire. Lors de la séance, ce sont les détenus de l'atelier qui animent le débat préparé durant l'atelier. Il s’agit alors d’animer l’ensemble des ateliers de programmation, de s’assurer des aspects organisationnels en lien avec les contraintes de diffusion (disponibilités des films, droits d’auteurs, organisation technique) et s’assurer de la venue du réalisateur ou d’un comédien du film sélectionné. Ainsi Jean-François Stévenin a-t-il montré son film sur Johny Halliday aux détenus du centre pénitentiaire de Lille en exclusivité nationale.

JF Stévenin

Mais il peut s’agir également d’organiser un ciné-concert comme celui du 24 juillet 2008 autour du film « L’inconnu » de Tod Browning, film de 1920 accompagné par Olivier Dureste, batteur et Arnaud Boulogne, guitariste. Ou ceux organisés en 2010 avec les musiciens électro du collectif Kinosound.

L’activité peut également prendre la forme d’un atelier comme celui qu’anime Erik Chevalier au centre de détention de Longuenesse depuis février à partir du canal vidéo interne.

Les partenaires culturels

De nombreux artistes et structures culturelles interviennent en milieu pénitentiaire depuis plusieurs années. A ce titre, ils sont des partenaires culturels à part entière des établissements pénitentiaires et des SPIP. Ils sont, pour le dispositif culture/justice, des structures ressources, forces de proposition qui participent à la réflexion et à l’évolution sur l’intervention culturelle en milieu pénitentiaire.

On peut citer, sans toutefois être exhaustif :

l’Aéronef, l’ARA, la Cave aux Poètes, Le Grand Mix, La Compagnie du Son, Le Tire Laine, le réseau Raoul, l’Orchestre National de Lille, les Arts Enchantés, la Compagnie A feu doux, le Centre des Musiques Actuelles de Valenciennes, Wazemmes l’accordéon, la Clef des Chants, de nombreux groupes musicaux, professionnels ou semi professionnelles interviennent également en milieu pénitentiaire (Atabak, S-Libard, Lucky Devils, Ministère des Affaires Populaires, Orchestre de Douai, Pulp Orange, Baby Car Blues Festival, etc…)

le Musée d’Art Moderne Lille Métropole, le Musée des Beaux-Arts d’Arras, le Musée de Flandres, l’Ecomusée de l’Avesnois, l’association Cellofan, le Centre des Arts du Cirque de Lomme, le cirque du bout du monde, l’Hippodrome de Douai, la Maison Folie de Wazemmes, le Phenix Valenciennes, le Théâtre d’Arras, la Ligue d’Improvisation, Hors Cadre dans le cadre du dispositif « Passeurs d’Images », le Théâtre de l’Aventure, l’université de Lille 3 et le Master Dialogue des Arts, Cric Crac, Idem + Art, etc.

De nombreux services culturels municipaux participent, dans le cadre des Comités Techniques Locaux, à l’élaboration des programmations culturelles. On peut citer plus particulièrement  les services culturels des villes de Valenciennes, Dunkerque, Béthune, Maubeuge.

Un fonds regroupant les productions culturelles réalisées par les personnes détenues

L’association Hors Cadre gère un fond de travaux réalisés en milieu pénitentiaire intitulé « La culture en milieu pénitentiaire : Regard sur le Nord-Pas-de-Calais » composé de réalisations plastiques, vidéos, photographiques, écritures, etc… Ces travaux, sous réserve de remplir certaines conditions (Accueil dans une démarche culturelle, mise en sécurité et assurances, retrait et dépôt des oeuvres) sont disponibles au prêt.

Pour toute démarche allant dans ce sens, vous pouvez vous rapprocher de Marc Le Piouff  chargé de mission culture/justice à Hors Cadre en téléphonant au 30 20 33 06 33 ou au  06 2739 95 08 et par mail à Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

ExpoAffiche

Intervenir en tant qu’intervenant culturel ou solliciter un accompagnement spécifique (projet culturel ou mobilisation de fond)

Vous pouvez vous rapprocher de Marc Le Piouff  chargé de mission culture/justice à Hors Cadre en téléphonant au 03 20 33 06 33 ou au  06 2739 95 08 et par mail à Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Les bibliothèques

Création, rénovation

Depuis 2007 Hors Cadre a accompagné la création ou la rénovation d’un certain nombre de bibliothèques :

  • La bibliothèque de l’Etablissement pour Mineurs de Quiévrechain
  • La bibliothèque de la Maison d’Arrêt de Dunkerque
  • La bibliothèque du Quartier hommes de la Maison d’Arrêt Valenciennes
  • La bibliothèque du Quartier Maison Centrale du Centre Pénitentiaire de Lille- Loos-Sequedin
  • La bibliothèque du Quartier Centre de Semi-liberté d'Haubourdin
  • La bibliothèque du Quartier Unité Hospitalière Sécurisée Interrégionale
  • La bibliothèque de la Maison d’Arrêt Douai
  • Les bibliothèques du Centre Pénitentiaire du Havre (étude de préfiguration)
  • Les 5 bibliothèques de l'Etablissement Pénitentiaire de Lille Annoeullin

Bilbliothèque de la Maison d'Arrêt de Douai

Une étude de préfiguration (expertise, devis, etc…) consiste en un dossier de préconisation qui, une fois validé par les partenaires déclenchera la procédure de réalisation :

  • création et mise en place du fonds
  • demandes de subventions à la création auprès du Centre National du Livre
  • aide à l’aménagement de l’espace
  • formation des auxiliaires bibliothécaires
  • informatisation, du fonds
  • accompagnement des partenaires extérieurs dans leurs premières interventions.

Informatisation

L’état des lieux de 2007 a pointé l’absence d’informatisation professionnelle de certains lieux. En effet si les bibliothèques étaient pourvues d’un ordinateur, la gestion des collections et des prêts ne se faisait pas avec l’aide d’un logiciel professionnel spécifique à la gestion d’une bibliothèque. La bibliothécaire de Hors Cadre a équipé les bibliothèques qui le nécessitaient d’un logiciel professionnel tenant compte des exigences de sécurité pénitentiaires et a assuré une formation des détenus bibliothécaires et des partenaires à l’utilisation de cet outil.

Bibliothèque

Gestion transversale

La gestion transversale assurée par Hors Cadre englobe toutes les tâches inhérentes à une gestion classique de bibliothèque :

  • gestion des acquisitions
  • demandes de subvention auprès du Centre National du Livre
  • suivi d’une politique d’abonnement mutualisée pour tous les établissements
  • suivi des fournisseurs
  • suivi de la remise à niveau des fonds par des actions de désherbage
  • introduction de normes bibliothéconomiques classiques.

Animations autour du Livre et de la Lecture

La mission d’animation des bibliothèques assure également le suivi et la communication  autour des événements littéraires nationaux récurrents tels que « Le Printemps des Poètes », « Lire en Fête », « Belles étrangères », le Salon du Livre, les prix littéraires, etc.

Les projets de « fonds autour du Livre et de la Lecture » sont développés dans le cadre du dispositif culture/justice.

De nombreux auteurs sont intervenus au cours des années précédentes telles que Lucien Suel, Charles Pennequin, Franck Thilliez, Abdelkader Djemai, Martin Winckler, Julien Delmaire, etc.

D'autre part, la mission d'animation des bibliothèques accompagne et met en place  des animations livre et lecture avec:

  • La Compagnie La Vilaine
  • Conteurs en Campagne
  • Lis avec Moi
  • L'Association des Auteurs du Nord

 

Bibliothèque

Les structures culturelles se mobilisent également sur la thématique du livre, de la lecture et de l’écriture :

  • La Générale d’Imaginaire
  • Escales des Lettres
  • Michèle Flamme et l’association L’Ame des Mots
  • Lis avec Moi
  • Compagnie la Vilaine Violaine Pillot
  • Compagnie A feu doux Karim Feddal
  • Conteurs en Campagne…

Intervenir en tant que bibliothécaire professionnel

Si vous êtes bibliothécaire professionnel et que vous ou votre structure souhaitez intervenir dans une bibliothèque d’établissement pénitentiaire, vous pouvez prendre contact avec l’Association Hors Cadre qui vous expliquera les besoins mais aussi les spécificités de l’intervention en milieu pénitentiaire.

Faire des dons de livres

Les bibliothèques des établissements pénitentiaires sont à considérer aujourd’hui au même titre que des bibliothèques de lecture publique. Elles bénéficient d’un accompagnement et d’une politique d’acquisition professionnelle et leurs fonds sont à l’image de cette évolution.

Un don est toujours le bienvenu lorsqu’il traduit une démarche engagée et respectueuse des publics auxquels il est destiné. Si vous envisagez de faire un don, vérifiez la pertinence des contenus et l’état des ouvrages. Vous pouvez envoyer votre liste (auteur, titre, date d’édition) à l’association Hors Cadre à l’adresse mail suivante : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. . Après étude de celle-ci, la chargée de mission vous contactera.

Commentaires  

 
+2 #1 Bruno des Baumettes 11-09-2013 10:46
j'ai été détenu à la prison des baumettes à marseille. Depuis lors, j'ai créé un blog pour témoigner de la vie carcérale. J'y ai rajouter des pages autour de l'expression artistique en prison. J'ai référencé votre travail d'ateliers d'art plastique : http://brunodesbaumettes.overblog.com/pinceaux-et-barreaux#ancre60

s'il y a des liens qui vous semblent pertinents pour présenter plus avant les réalisations des détenus, je serais ravi d'en faire le relais...

salutations, bruno
Citer