11e Rencontres Régionales à la Condition Publique Roubaix

Pôle Culture / Justice

Développer la culture en prison

Via les projets culturels

Les travailleurs sociaux envisagent la culture comme un des outils de réinsertion possibles pour les personnes placées sous main de justice. Il convient cependant de soutenir une expression culturelle de qualité à travers la mise en place de chaque projet. Un chargé de mission spécialisé accompagne les travailleurs sociaux du ministère de la justice et les personnels des établissements pénitentiaires dans l’élaboration de la programmation culturelle qu’ils souhaitent mettre en place.

Il s’agit d’aider les acteurs impliqués à établir un diagnostic des besoins des populations concernées afin de favoriser la mise en place de projets culturels adaptés dans des champs artistiques différents (livre et lecture, théâtre, musique et danse, arts plastiques, audiovisuel et cinéma…).

Parallèlement, les acteurs artistiques et culturels peuvent élaborer, en relation avec l’association Hors Cadre, une proposition destinée aux personnes placées sous main de justice.

Le chargé de mission impulse alors des rencontres entre les services de l’administration pénitentiaire et les acteurs de la culture. Il prépare la rencontre de ces différents intervenants avec les travailleurs sociaux et peut les aider à surmonter les difficultés auxquelles ils peuvent être confrontés.

Afin de construire une véritable politique de développement culturel en Nord Pas de Calais, Hors Cadre initie des conventions locales et suit le déroulement des partenariats de l’élaboration à l’évaluation des projets.

Le dernier volet de cette mission consiste à favoriser des actions de sensibilisation, d’information et de formation auprès des partenaires, afin de les amener à comprendre les différentes logiques qui les animent et à construire des projets artistiques nourris de sens.

Via les bibliothèques

Bibliothèque de la Maison d'Arrêt d'Arras

 

Premier lieu d’activité culturelle en prison, la bibliothèque fait l’objet de toutes les attentions.

Ainsi, les Règles Pénitentiaires Européennes (§27-1 à 27-7) relatives à l’exercice physique et aux activités récréatives dans les établissements pénitentiaires, et adoptées le 16 janvier 2006 par la France, postulent que : « Chaque établissement doit disposer d’une bibliothèque destinée à tous les détenus, disposant d’un fonds satisfaisant de ressources variées à la fois récréatives et éducatives, de livres et d’autres supports » et dans l’article 28.6 « Partout où cela est possible, la bibliothèque de la prison devrait être organisée avec le concours des bibliothèques publiques ».

De même, la Charte des bibliothèques, adoptée par le Conseil Supérieur des Bibliothèques en 1991 stipule que : « Pour exercer les droits à la formation permanente, à l’information et à la culture reconnus par la Constitution, tout citoyen doit pouvoir, tout au long de sa vie, accéder librement aux livres et aux autres sources documentaires ».

C’est pourquoi, Hors Cadre met en œuvre depuis 2006 une mission d’animation des bibliothèques des établissements pénitentiaires du Nord et du Pas-de-Calais.

Il s’agit d’une mission d’intervention.

Une bibliothécaire professionnelle, chargée de l’animation des bibliothèques accompagne les travailleurs sociaux référents bibliothèques dans une démarche de  professionnalisation des lieux de lecture. Elle intervient sur les 21 bibliothèques des établissements pénitentiaires de la région pour structurer, organiser, et gérer la politique du livre par un travail de terrain au plus proche des bibliothèques des territoires concernés.

Ce travail repose sur un état des lieux des bibliothèques des établissements pénitentiaires réalisé en 2007 qui a permis de fixer les objectifs pour les trois années à venir. La chargée de mission participe à :

  • la remise à niveau des collections au sein des bibliothèques
  • la rénovation des lieux de lecture
  • le développement de l’informatisation
  • la création et la mise en fonctionnement des nouvelles bibliothèques
  • la formation des détenus bibliothécaires
  • la gestion des acquisitions et des demandes de subventions auprès du Centre National du Livre
  • la gestion raisonnée des dons, la communication autour des évènements littéraires
  • le développement de nouveaux partenariats avec d’autres professionnels du Livre et de la Lecture
  • l'animation des lieux de lecture

Notre bibliothécaire intervient également sur des missions ponctuelles d’expertise sur certains établissements pénitentiaires de la Direction Interrégionale des Services Pénitentiaires de Lille situés en Picardie et en Haute Normandie (état des lieux, évaluation des fonds, politique d’acquisition, partenariats, suggestions).